Logo Madre e Hija

INGRÉDIENTS

Qu'y a t-il dans mes truffées d'énergie ?

SPÉCIALITÉ BANANE FIGUES DE BARBARIE

Une douceur palpitante de saveurs exotiques

L’essence des truffées d’énergie, mon tout premier produit.  Un hommage à l’Île de Grande Canarie, berceau d’une nature aussi sauvage que mon désir d’innover. Uniquement à base de bananes et de figues de Barbarie.

La dopamine de la banane lui accorde une capacité antioxydante similaire à celle de la vitamine C. Et le tryptophane ! Un anti-dépresseur de par sa transformation par notre corps en sérotonine, connue pour son effet relaxant qui induit un bien-être général. Le système digestif en est aussi gâté : elle nous fournit des effets antiacides, antiulcéreux et soulage les symptômes de la diarrhée. Et puis ses glucides, vitamines du groupe B, potassium  (bon contre l’hypertension), et son magnésium se combinent procurant une énergie explosive et régénératrice parfaite pour toute activité physique ou intellectuelle.

La figue de Barbarie Opuntia dillenii venue directement de Grande Canarie est quant à elle une boîte à surprises. De nouveau estomac et intestins sont visés grâce à son effet anti-inflammatoire, mais pas que. Elle protège les cellules du cortex cérébral des maladies neurodégénératives et libère nos veines de l’athérosclérose ainsi que du mauvais cholestérol (LDL) en privilégiant le bon (HDL). Elle régule la rétention d’eau et re-minéralise (calcium et potassium). Pauvre en calories et barrage naturel à l’afflux du glucose dans le sang, notre figue mystérieuse s’allie parfaitement avec la populaire banane, accouchant d’une compote suave et énergétique à consommer sans modération.

FÈVES DE CACAO

Entre terreau et café, une douce et profonde amertume qui nous reccueille

« La nourriture des Dieux » pour les Mayas et les Aztèques. Sa composition en témoigne : 50 % de beurre de cacao,  20 % de protéines, 7 % d’amidon, 6 % de minéraux (magnésium, potassium, cuivre, sélénium), 4 % de cellulose, 2 % de théobromine, et le reste de l’humidité résiduelle. Crues comme je les aime, elles ont des super-pouvoirs ! Elles protègent notre santé mentale en nous psychostimulant grâce à la théobromine (antidépresseur) et le magnésium (anti-stress et anti-fatigue). Ses effets antioxydants préviennent le vieillissement cellulaire, grâce aux flavonoïdes, ainsi que luttent contre les maladies inflammatoires et du système immunitaire. Notre sang se déplace plus aisément grâce à ses capacités vasodilatatrices et son pouvoir lipolyptique donnera la clé à notre corps pour mieux brûler les graisses.

DATTES MEDJOOL

Juteuses et charnues, le sucre ne vous manquera pas

6,7% de fibres alimentaires. Notre petite (bon, plutôt grosse) datte Medjoul espagnole déploie elle aussi des pouvoirs hors du commun. Soudain notre corps est poussé à éliminer le mauvais cholestérol (LDL) ainsi qu’à nous épargner une éventuelle constipation. Et ses sucres naturels ! Fructose, glucose et saccharose se réunissent pour vous soutenir dans vos entraînements physiques ainsi que dans vos coups de fatigue. Encore une fois, votre coeur vous le remerciera : les triglycérides, un type de lipide parcourant notre sang qui en grande quantité peut amener un arrêt cardiaque, seront anéantis de 8%. Sa composition minérale épatante rendra vos os heureux ! Sur 100 grammes : 0,44 milligrammes de zinc, 62 milligrammes de phosphore, 64 milligrammes de calcium, 54 milligrammes de magnésium et 696 milligrammes de potassium. Incroyable, n’est-ce pas ?

AMANDES

Ni trop amères ni trop sucrées, un équilibre stabilisateur

À une proportion de 0,11% (113 milligrammes chaque 100 grammes) de phytostérols, les amandes font la guerre au cholestérol d’origine animale dans vos intestins. Si les acides gras saturés qu’elles contiennent ne dépassent pas le 4% (le taux le plus bas parmi les fruits à écale et noix), plus de la moitié de leur matière grasse se compose de gras monoinsaturés, reliés à une diminution des maladies cardiovasculaires et une augmentation du HDL (bon cholestérol). Avec presque 12% de protéines végétales, les amandes offrent à notre corps une quantité d’arginine non négligeable, s’attaquant encore au cholestérol et améliorant la circulation sanguine de par sa capacité vasodilatatrice. Leur pouvoir antioxydant se nourrit de leur Vitamine E8 et de leur squalènes pour prévenir au mieux l’hypertension, les cancers et le vieillissement, ainsi que tenir au chaud encore une fois votre coeur. Mais parlons des minéraux, le CV des amandes est tout aussi encourageant (en milligrammes / 100 grammes d’amandes) : 3,4 de fer, 260 de calcium, 0,96 de cuivre, 270 de magnésium, 1,9 de manganèse, 510 de phosphore, 800 de potassium, <5 de sodium, <20 de chlorure, 3,5 de zinc. Les os, le métabolisme de l’énergie, le sang et le système nerveux vous les remercieront !

Poudre de Baobab

Des milliers de fines particules gustatives explosent dans votre bouche

C’est 34% de fibre soluble. Un barrage contre les hauts taux de sucre dans votre sang et le mauvais cholestérol et un nettoyage de votre graisse viscérale. Et 16% de fibre insoluble, nécessaire pour un transit intestinal fluide et une digestion apaisée. Mais c’est peut-être son apport en Vitamine C qui est le plus surprenant. Avec 264 milligrammes pour 100 grammes, une portion de 10 grammes vous apporte 33% de la VNR journalière. C’est tout d’abord votre système immunitaire qui sera content, l’aidant à vous protéger. Mais pas que ! C’est aussi un apport en énergie progressive, d’absorption lente, épargnant votre corps des pics soudains et chutes tout aussi brutales qu’enduisent les sucres rapides. Parfait pour vous soutenir dans toute activité physique et intellectuelle. Et puis le fer, que notre corps a si mal à assimiler : ce sera une affaire résolue grâce à la Vitamine C. Cette Vitamine va aussi trouver des alliés pour continuer à faire des merveilles. Et ce seront les antioxydants. Avec le taux le plus haut parmi les fruits existants, le baobab favorisera la création de collagène, protégeant votre peau des effets du temps. Pour finir, lutter contre certaines maladies chroniques telles que l’hypertension ou l’arthrite sera plus facile pour votre corps grâce à la régulation du PH que l’incroyable capacité alcalinisante du baobab va tout simplement vous offrir. Un équilibre entre énergie de création et de reconstruction réjouissante qui naît d’un arbre à allure fort divertissante.

Gingembre en poudre

Le piquant le plus énergisant et antioxydant

A son séchage, une partie de ses gingérols se transforment en shogaols, des composants qui pourrait se retrouver à défendre vos cellules d’un composé lié à la maladie d’Alzheimer. Avec 1 gramme de gingembre en poudre dites au-revoir aux nausées grâce à son effet antiémétique. Et puis le gingembre c’est un  aliment aphrodisiaque connu. Ça commence bien, n’est-ce pas ? En stimulant la sécrétion de bile et l’activité de différentes enzymes, votre système digestif sera gâté par cette épice piquante et fibreuse. Avec 33, 3 milligrammes de manganèse pour 100 grammes, ce sera votre système métabolique qui vous apprendra de même à l’aimer. Mais encore, avec la création d’hémoglobine et de collagène, le renfort de 0,48 milligrammes de cuivre pour 100 grammes sera fort apprécié. Une plante médicinale et alimentaire qui s’utilise depuis plus de 5 000 ans, elle doit bien faire du bien.

CANNELLE EN POUDRE

Le retour à la maison, une tranquillité chaude

Directement des canneliers maoris cultivés sur la base de la permaculture, la cannelle de Ceylan a elle aussi été utilisée depuis plus de 5 000 ans. C’est la Cinnamomum verum, une famille qui se distingue de la Cinnamomum cassia ou cannelle de Chine de par la haute concentration de coumarines dans cette dernière, qui la rend toxique si ingérée en grandes quantités. Avec 65% de fibres elle commence d’ores et déjà à mettre en place une structure qui abrite des qualités exceptionnelles. D’abord les antioxydants ! Si les proanthocyanidines, dont la cannelle est l’aliment qui en contient le plus, se débattent contre le stress oxydant ; le cinnamaldéhyde diminue l’activité de la 5-lypoxygénase, une enzyme reliée aux allergies, ainsi que procure à la cannelle un pouvoir antimicrobien de par son fonctionnement similaire à l’insuline (absorption et assimilation du glucose sanguin). La cannelle devient un complément qui pourrait être utilisé pour contrôler le diabète type 2. Le manganèse réapparaît à 17, 5 milligrammes par 100 grammes pour protéger votre métabolisme. L’accompagne le fer, dont ses 8, 32 milligrammes pour 100 grammes ne font source que pour les hommes (les femmes ayant besoin d’une quantité bien plus élevée), aidant les globules rouges à transporter l’oxygène tout autour du corps. Le léger piquant cannelier n’est qu’une preuve de son extraordinaire capacité protectrice, telle une cheminée au milieu d’un hiver couvert de neige.

Logo Madre e Hija

Ce site internet utilise des cookies.